La classe de Terminale ES du lycée a découvert le film franco-germano-belge Le Jeune Karl Marx sur grand écran au Cinéma Parvis Méridien.

Le Jeune Karl Marx, nommé au festival du film politique en 2017, est un film de Raoul Peck, notamment célèbre en tant que réalisateur et producteur des films I am not your negro et Lumumba. En 2017, le cinéaste haïtien se lance le défi de mettre en scène la jeunesse de Karl Marx, l’un des plus grands philosophes révolutionnaires du XIXème siècle.

Synopsis

L’histoire débute en 1843, alors que Marx est un jeune journaliste et philosophe peu connu. Censuré en Allemagne, d’où il est originaire, il se rend en France, à Paris avec sa femme Jenny, afin de pouvoir continuer à rédiger ses thèses. Il fait alors la rencontre d’un personnage révolté et sûr de lui : Friedrich Engels, dont il devient très proche. Ce dernier, pourtant issu d’une riche famille britannique d’industriels du textile, est très impliqué dans la défense de la condition ouvrière – cause que partage également Marx. Ils décideront ensemble de rédiger Le manifeste du parti communiste. Publié en 1948, l’ouvrage pose les bases d’un mouvement ouvrier unifié à l’échelle internationale et d’une nouvelle idéologie : le Communisme.

Le parti pris du réalisateur, Raoul Peck

Raoul Peck, défenseur des droits de l’Homme, poursuit depuis plusieurs années une lutte pour l’égalité sociale et se révèle donc un fervent admirateur des travaux de Marx. A travers son œuvre, il dévoile l’histoire, la vie, de ce penseur reconnu, avant qu’il ne devienne « le vieil homme à la barbe blanche des livres d’Histoire ». En se basant sur cette période limitée de la vie du philosophe de génie, le réalisateur retrace en détail et avec brio l’évolution d’une pensée politique révolutionnaire : soutenu par Jenny et avec Engels, Marx a élaboré les concepts de « lutte des classes » et de « matérialisme historique ». Les deux amis y sont représentés tels des hommes intelligents, audacieux et maniant avec adresse le langage, notamment face au théoricien socialiste français Proudhon.